ACTIONS > Espace rivière > Espèces invasives

Les introductions d'espèces sont la deuxième cause d'appauvrissement de la biodiversité, juste après la destruction des habitats. Le problème n'est pas récent mais le nombre d'introductions s'accroit. Des espèces animales ou végétales sont considérées comme invasives lorsque leur pullulation produit des changements significatifs de composition, de structure et/ou de fonctionnement des écosystèmes.

Plusieurs espèces peuvent être considérées comme invasives sur le bassin de la Dordogne parmi celles ci les plus présentes sont :

  • pour les espèces animales : le ragondin, le rat musqué, l'écrevisse du pacifique, l'écrevisse de louisiane ;
  • pour les espèces végétales : la renouée du japon, l'érable negundo, le buddleia, la jussie aquatique, l'armoise, la balsamine de l'Himalaya, la Myriophylle du Brésil.
DOCUMENTS A TELECHARGER...
Documents de référence
  
- 3_JTB_Plantes_invasives_Diaporama_BIOTECdéc. 2015
- 4_JTB_Plantes_invasives_Bibliographie_BIOTECdéc. 2015


Autres documents
  
- Fiche technique ragondin et rat musquénov. 2003
- Schema interdépartemental ragondin et rat musquejanv. 2002
- Schema interdépartemental ragondin et rat musqué _ Annexesjanv. 2002
CONTACTS...
FrédéricMOINOTChargé de mission génie écologique, berges, faune et flore. Responsable de l'antenne haute DordogneEPIDOR Antenne de Mauriac04.71.68.30.63